La plante du mois : le figuier de barbarie !

Béni par les prophéties depuis des temps immémoriaux, le figuier de barbarie revêt un caractère sacré. Une prédiction avait annoncé aux aztèques qu’ils devraient établir leurs habitations à l’endroit où ils verraient un aigle perché sur un cactus et dévorant un serpent…. C’est précisément au moment où ces derniers ont vu la divination se réaliser, que le figuier de barbarie, ou Nopal Cactus est devenu une plante sacrée pour le peuple aztèque ! Le Nopal Cactus parsème aujourd’hui les hauts plateaux des paysages mexicains et les armoiries du pays content l’histoire de l’extraordinaire présage !…

Le Figuier de barbarie, de son nom latin Opuntia ficus-indica, est composé de raquettes. Celles-ci  sont revêtues d’une membrane sécrétant une sorte de cire protectrice contre les agressions extérieures, notamment celles des prédateurs. Le Nopal produit également des fleurs, puis, ce fameux fruit épineux que l’on appelle « figue de barbarie ». Utilisé par certains agriculteurs comme coupe feu, par les siciliens pour en extraire une liqueur du nom de « Ficodi », mais aussi par les industriels pour produire des biocarburants, le Nopal cactus révèle bien des secrets au monde… Et chaque partie de cette plante renferme également d’incroyables propriétés pour l’organisme !

Rien à jeter dans le Nopal !

Riche en acides aminés, minéraux et vitamines A, C et E, le figuier de barbarie arbore d’innombrables vertus, de la raquette jusqu’aux fruits, en passant par les pépins et fleurs!

Les pépins, desquels on extrait l’huile de figue de barbarie, riches en acide linoléique, acide gras de type Oméga 6. Ses qualités seraient largement supérieures à celles de l’huile d’argan. L’huile de figue de barbarie aurait des propriétés anti-inflammatoires et radicalaires, capables de protéger les tissus de la peau, principalement au niveau du visage et du cou, mais aussi de reconstituer les fibres collagènes et élastines puis de restaurer les cellules cutanées pour une peau tonique et ferme.

Les fleurs du figuier de barbarie contiennent une grande quantité de vitamine C et offrent des capacités anti-oxydantes exceptionnelles. Ses fruits, remplis de sels minéraux, vitamine A et C sont de redoutables atouts anti-inflammatoires et antibactériens. Bon à savoir : en application topique, la figue de barbarie est un cicatrisant hors pair, mais aussi un après soleil et un anticellulite remarquable ! Attention ! Les figues de barbaries peuvent colorer vos urines en rouge !… Ne vous affolez donc pas si c’est le cas !

Des raquettes, riches en cuivre, en fer et en vitamine C … Pour des vertus amincissantes, anti-cholestérol, anti-diabète de type 2, anti-ulcères et anti-obésité morbide.

 Question maladies, le figuier de barbarie leur en fait voir de toutes les couleurs !

Les jeunes raquettes, appelées communément « nopalitos », se consomment couramment au Mexique en tant que légume. En salade, frites, conservées dans du vinaigre ou cuites… Leur saveur n’a d’égale que les vertus médicinales qu’elles contiennent !

– Diminution du cholestérol : pures ou en infusion, les raquettes du Nopal ont la capacité de faire diminuer le taux de cholestérol en intensifiant l’action des acides biliaires. Lorsque les sécrétions d’acides biliaires sont importantes, le cholestérol devient plus soluble dans la bile et s’élimine donc plus facilement.

– Baisse du taux de sucre sanguin : le Nopal aurait des bienfaits reconnus contre le diabète de type II. Son action diminue la résistance des tissus à l’insuline, ce qui permet à cette dernière, de travailler plus efficacement. Le sucre pénètre mieux à l’intérieur des cellules et s’avère plus sollicité, si bien qu’il ne circule plus en taux important dans le sang. Un fait scientifiquement prouvé : une étude a pu mettre en évidence la diminution significative du taux de glucose sanguin suite à la prise de 200mg de Nopal pendant 16 semaines*(1).

– Prévention des ulcères et atténuation des douleurs gastro-intestinales : les fibres du Nopal protègent la paroi stomacale de l’acidité accrue… Et empêchent la formation des ulcères en tapissant les cloisons de l’estomac comme une barrière de protection. Si l’ulcère est déjà présent, le Nopal crée une sorte de pellicule sur l’ulcère, comme un pansement, qui empêche l’acidité gastrique de l’irriter plus. Les études scientifiques à ce sujet attestent que le mucilage du Nopal stabilise et préserve la muqueuse gastrique des dommages occasionnés par l’acidité accrue du suc stomacale.

– Amélioration du transit et Action coupe faim : anti-diarrhée ou anti constipation, côté digestion, le Nopal est constitué de plus de 50% de fibres ! Les fibres insolubles ne gonflant pas dans l’intestin, elles vont dès lors irriter les muqueuses, ce qui aura pour conséquence, l’accélération mécanique des mouvements de l’intestin. Les résidus et déchets sont ainsi propulsés vers le côlon et l’anus, ce qui permet de nettoyer efficacement l’intestin.

Les fibres solubles, elles, forment une sorte d’éponge molle, douce, mais très volumineuse…

Par ce même principe de gonflement, ce sont bien ces fibres solubles, qui sont réputées pour leur effet coupe-faim sur l’organisme ! Le mucilage de la plante a l’avantage d’absorber les graisses alimentaires en plus de provoquer un sentiment de satiété. Mais attention ! Le dosage à son importance : lorsque les fibres sont présentes en quantité trop importante dans l’estomac et l’intestin, elles engendrent la constipation.

 

– Lutte contre l’obésité : une étude de Janvier 2013*(2) démontre que le complexe de fibres dérivées du Nopal Cactus est bien doté de capacités à attirer et retenir les graisses ! Les expérimentations ont validé l’efficacité anti-obésité du complexe dérivé de Nopal à travers l’observation de 30 hommes et 93 femmes obèses, supplémentés en dérivé de fibres de Nopal Cactus. Les résultats observés soulignent que les sujets ont perdu jusqu’à 5,6 kg en 2 semaines !

– Capteur de graisses : Les dernières études menées démontrent que le Nopal cactus joue un rôle de capteur de graisses, de par sa faculté à attirer les graisses dans le tractus intestinal*(3). En cas d’alimentation riche en graisses, notamment au cours de repas trop copieux et parfois trop arrosés entre amis, le Nopal va limiter l’absorption des graisses… Puis diminuer les effets de la « gueule de bois » ! Dans le temps, les mexicains ajoutaient du Nopal aux boissons alcoolisées. Il ne s’agissait pas seulement d’en décupler les saveurs !… L’objectif était, pour sûr, d’atténuer les conséquences de l’alcool !

*(1)Godard MPEwing BAPischel IZiegler ABenedek BFeistel B.Acute blood glucose lowering effects and long-term safety of OpunDia supplementation in pre-diabetic males and females. J.Ethnopharmacol. 2010 Aug 9;130(3):631-4.Doi: 10.1016/j.jep.2010.05.047.Epub 2010 Jun 4.

*(2) Grube BChong PWLau KZOrzechowski HD. A natural fiber complex reduces body weight in the overweight and obese: a double-blind, randomized, placebo-controlled study. 21(1):58-64. doi: 10.1002/oby.20244. Obesity (Silver Spring). 2013 Jan.

*(3)Linarès EThimonier CDegre M. The effect of NeOpuntia on blood lipid parameters–risk factors for the metabolic syndrome (syndrome X). Adv Ther. 24(5):1115-25. 2007 Sep-Oct.


4 thoughts on “La plante du mois : le figuier de barbarie !

    • Bonjour,

      Pour préparer votre infusion de figues de Barbarie, plongez 4 à 15g de somités fleuries dans un demi litre d’eau bouillante puis laissez infuser et dégustez votre boisson.

      Bien à vous

      • Bonsoir, qu’est-ce que vous voulez dire par somités fleuries, est-ce que ce sont les petites fleurs qui apparaissent avant le fruit ? – comment utilise-t-on les raquettes

        • Bonsoir, oui, tout à fait ! Il s’agit des petites fleurs qui apparaissant avec le fruit. Mais attention, il ne s’agit pas seulement du pistile ou du pollen, mais aussi de la base de la fleur, sur laquelle reposent les pétales, jusqu’au pédoncule 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.