La detox des lendemains de fêtes !

femme ayant la gueule de bois aprs une fteAprès les repas copieux et la farandole de mets délicieux par lesquels nous nous sommes laissés tentés durant les fêtes de fin d’année, rien de tel… qu’une cure de detox pour assainir le corps !

Gras saturés qui viennent rehausser le goût de vos dindes farcies et viandes en sauces pour le réveillon de Noël, bûches et entremets enrobés de sucres rapides, alcools et bulles à profusion, ces plaisir des yeux autant que des papilles, sont les tentations qui nous donnent envie de goûter à tout sans retenue, mais qui du coup, donnent du fil à retordre à notre foie, en plus de faire la place belle aux toxines et déchets accumulés dans le corps ! Fatigue, sensation de lourdeur, teint pâlot : la cure de detox est assurément votre meilleure option pour purifier efficacement l’organisme et lui offrir les meilleurs atouts bien-être après les excès de fin d’année !

Ce qu’il faut savoir sur les cures de detox : Il existe différentes façons d’effectuer une cure detox, et celles-ci dépendront des organes qui présentent un dysfonctionnement. Plusieurs organes sont considérés comme des « filtres » du corps : les poumons, le foie, les reins, la peau et les intestins. Ces épurateurs sont aussi appelés « émonctoires ». Lorsqu’ils sont encrassés, de la même façon  qu’un évier bouché, ils laissent toxines et déchets s’accumuler puis engorger les organes concernés, ralentissant leur mécanique et ne leur permettant plus d’assurer leur fonction d’épuration correctement. Ainsi, la cure de detox est plutôt orientée detox digestive (cholérétique et cholagogue, ou laxative), diurétique ou respiratoire. La detox du corps implique tous les organes filtres, car ces derniers fonctionnent de façon coordonnée et indissociable. Si l’un est altéré, les autres le sont aussi inévitablement… Tout simplement par ce que tout est lié !

Pourquoi foie et intestins sont inséparables lors d’une cure de detox ? Foie et intestins appartiennent au tube digestif. Tout ce qui entre dans votre corps, passe inévitablement par le foie, pour être ensuite transformé et acheminé vers les intestins, à l’aide de la bile. La bile concentrée dans la vésicule en facilitera le passage jusqu’à l’intestin grêle et aidera également à la digestion des gras. Les graisses alimentaires non digérées seront alors évacuées par les selles. Sans bon fonctionnement de ces émonctoires, point de salut à la bonne activité de ces organes ni à votre bien-être. Après les excès des fêtes, optez pour une cure detox’ ciblant en priorité foie, vésicule et intestins ! La detox digestive (cholérétique : stimulant la production de bile par le foie, et cholagogue : accélérant l’écoulement de la bile dans l’intestin grêle) permettra de désengorger et libérer les voies encombrées, la détox laxative, d’évacuer les déchets.

Les reins filtrent 180 litres de sang par jour. Déchets toxiques, micro-cristaux de sels minéraux y sont évacués. Lorsque cet organe dysfonctionne, la vitesse de filtration est ralentie et les déchets produits en permanence tels que la créatinine, l’acide urique ou l’urée, ne peuvent être expulsés correctement. Une cure de detox diurétique permet de faciliter l’élimination de ces déchets nocifs.

Les poumons sont impliqués dans le maintient du pH du sang. Lorsque l’équilibre acido-basique est perturbé, les autres organes du corps trahissent ce dysfonctionnement. La cure de detox respiratoire est alors la plus appropriée.

La peau, elle, est par excellence, l’indicateur de fatigue de l’un de ces organes : lorsqu’ ils tournent au ralenti, ils ne permettent pas la circulation saine du sang : teint jaunâtre, blafard, peau boutonneuse, terne, asséchée… Sont autant de signes de faiblesse de la mécanique intérieure, qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Egalement, sachez qu’une hypothèse de recherche scientifique met actuellement en avant un lien étroit entre problèmes intestinaux dans l’apparition de psoriasis et d’eczéma. La detox de la peau passe inévitablement par les autres organes du corps. Une fois que ces derniers sont assainis, la peau devient plus nette et plus lumineuse… Et cela prend du temps !

Quels sont les meilleurs actifs pour une cure de detox ?

Le Chardon-Marie et l’Artichaut sont sans doute les plus connus pour aider à relancer le bon fonctionnement du foie et à protéger celui-ci. Le Radis Noir est un excellent cholagogue pour favoriser le travail de la bile.

Egalement, les plantes telles que les feuilles de Pissenlit, le Buchu, le Genévrier, la Livèche, l’Hydraste du Canada et le Raisin d’Ours sont d’excellents assainissants diurétiques.

Les Pectines de Citron et de Pomme, ainsi que les Arginates, aident à expulser les impuretés, métaux lourds et autres déchets vers le côlon, afin que ces derniers soient évacués par les selles. La Cascara Sagrada est par ailleurs reconnue comme un laxatif de premier ordre, facilitant l’expulsion des selles.

L’Argile Verte peut aussi être d’une aide précieuse lors d’une cure detox, par son action émoliante douce, stimulant le renouvellement des cellules saines et aidant à vous débarrasser des cellules mortes.

La bactérie Lactobacillus sporogenesis et l’Echinacée sont également des avantages non-négligeables pour l’après-detox ! Ils sont peu connus pour ces bénéfices et pourtant très efficaces pour booster la fabrication de globules blancs, remplacer les macrophages (éboueurs du système immunitaire inné qui repèrent, englobent et détruisent les déchets) qui sont détruits lors de la detox et rééquilibrer la flore intestinale.

En véritables detoxifiants et protecteurs pour votre organisme, tous ces végétaux décrassent les filtres encombrés et soutiennent l’évacuation des toxines ou autres déchets du corps.

Les meilleurs assainissants pour les poumons ? Les purificateurs d’air, mais aussi, encore plus efficaces : la gymnastique respiratoire, et, pour les plus vigoureux, le sport !… Qui permettront de libérer et d’évacuer les toxines emmagasinées !


Leave a Reply

Your email address will not be published.