Erection : le secret des plaisirs intimes retrouvés.

 

Impotence concept. Woman is waiting in bed on her lover who is looking on his penis after viagra and shows thumb up that he is ready for sex.

L’érection est une mécanique masculine que l’on associe le plus souvent à une action « réflexe », car celle-ci dépend d’une stimulation. Cette stimulation peut être d’ordre psychique, sensoriel, ou physique. Lorsque le mécanisme s’enraye, les problèmes d’érections apparaissent inévitablement. Les troubles érectiles résultent en effet d’un dysfonctionnement lié à ce système réflexe, et ses causes peuvent être multiples, en plus de pouvoir se révéler à tout âge ! C’est la raison pour laquelle lorsqu’on traite un problème d’érection, il est essentiel d’en identifier l’origine.

La mécanique érectile tient à plusieurs facteurs et même si le résultat constaté est le même lorsque vous vous trouvez dans l’intimité, les causes d’un dysfonctionnement érectile diffèrent. Certains clients peuvent, lorsqu’ils achètent un booster sexuel, penser que celui-ci ne fonctionne pas… Tout bonnement parce qu’ils passent à côté de la source initiale du problème. Qui dit trouble érectile, dit aussi solutions différentes pour le résoudre !

Les principes de base du fonctionnement érectile :

Le système nerveux parasympathique sacré (centre parasympathique sacré S2 et S4 puis centre de l’érection et de modulation de la sensibilité du pénis), rend possible la tumescence pénienne et détermine également la vigueur de l’érection. Celle-ci est caractérisée par le gonflement du pénis.

Que se passe-t-il exactement ? Ce sont mécaniquement les deux corps caverneux de la verge qui fonctionnent comme des éponges, retenant ou relâchant le sang vers le pénis. Lorsque ces réservoirs vasculaires se contractent, ils empêchent le sang de circuler au niveau du pénis. Le membre viril est alors relâché et mou. Lorsque ils se décontractent, ils laissent alors le sang traverser et irriguer le pénis jusqu’à son remplissage. Le pénis se trouve alors gonflé et durci : la mécanique virile est en marche.

Les causes de la panne érectile :

Le problème d’érection lié à des facteurs émotionnels : Il convient de vous demander si vous vous trouvez stressé, anxieux, et si vous subissez une sensation de fatigue persistante et généralisée, un sentiment d’usure physique et/ou mentale. Travail prenant, stressant, situation familiale difficile, angoisse, nervosité au quotidien, dépression, préoccupations, traumatisme émotionnel… ont une influence considérable sur votre puissance érectile. Ces éléments qui intègrent votre mode de vie et que vous subissez, impactent non seulement votre quotidien, mais aussi votre vie intime, donnant lieu à la perte de confiance en soi, la crainte de l’échec, l’appréhension de l’acte sexuel. Et ce n’est pas tout… La routine dans le couple, tout comme l’attitude de votre partenaire, sont également des éléments clés qui peuvent remettre en question le potentiel érectile.

Les difficultés érectiles associées à un dysfonctionnement mécanique : Nerfs, muscles, veines, artères peuvent être en cause dans le cas de troubles organiques de l’érection.

Le problème érectile de nature mécanique est en premier lieu lié à l’âge. Après 50 ans, la diminution naturelle de l’appétit sexuel, de la fréquence des rapports, du désir, de l’excitation, et même, de la rigidité du membre viril, du taux de testostérone active ou de la puissance d’éjaculation, se font sentir.

L’obstruction des artères ou l’altération des tissus péniens, peut également se révéler être la cause de troubles érectiles sévères. Les cas d’athérosclérose peuvent être décelés, notamment en cas de diabète.

Il est aussi fréquent de subir les désagréments d’une dysfonction érectile suite à une chirurgie de la prostate, mais également à d’autres types de chirurgies ou traumatismes.

Sachez par ailleurs que drogues, alcool, tabac, ainsi que prise régulière de médicaments, peuvent engendrer des problèmes d’impuissance.

Certaines pathologies du système nerveux central ou périphérique peuvent elles aussi, entrainer la dysfonction érectile. La sclérose en plaque, les AVC, l’épilepsie, les démences séniles telles qu’Alzheimer ou Parkinson font partie des maladies qui menacent la capacité érectile.

Comment savoir si la dysfonction érectile est physique ou psychologique ?

On différencie biologiquement ce qui appartient aux causes organiques, des causes d’ordre « non-organique ». Les causes dites organiques, peuvent être liées à une maladie, ou liées à une problématique dite secondaire, comme par exemple, le dysfonctionnement d’un organe.

Les causes dites non-organique, reflètent tout ce qui n’est pas de l’ordre de l’organique ou du secondaire, c’est-à-dire, ce qui est d’origine nerveuse ou psychologique, et quoi qu’il en soit, lié au cerveau.

Si votre mécanique virile n’a jamais eu de souci auparavant et que vous vous trouvez dans un état émotionnel difficile ou dans une période de stress intense, le problème semble plutôt d’ordre psychique, auquel cas, dans la plus grande majorité des cas, il n’est absolument pas irréversible et outre le fait de vous détendre, des solutions naturelles existent pour vous aider à passer le cap !

Il existe en effet des compléments alimentaires agissant naturellement sur la mécanique érectile de la même façon que le font certains boosters sexuels. Sachez par ailleurs que les compléments alimentaires se prennent par cure, généralement de 8 à 12 semaines, pour permettre aux molécules naturelles d’exprimer tout leur potentiel et ainsi observer des effets significatifs. Les compléments alimentaires agissent en effet sur le fond du problème, et cela demande un tout petit peu de patience pour une réelle efficacité !

Si vous avez déjà pris des médicaments contre les troubles érectiles tels que le cialis, le tadalafil ou le viagra, et êtes parvenus à avoir une érection, cela signifie que vous ne souffrez a priori pas d’un problème organique et que les artères péniennes sont saines. Si malgré la prise de médicaments, vous n’avez pu obtenir d’érection, cela signifie que le trouble est effectivement d’origine organique. La prise de compléments alimentaires naturels ou d’autres médicaments contre l’érection, n’aura alors malheureusement aucun effet.

Cependant, des solutions alternatives existent ! Celles-ci passent, après consultation médicale et validation du diagnostic, par la planification d’injections intra-caverneuses ou trans-urétrales, permettant d’obtenir une érection fonctionnelle, rigide et solide, malgré le dysfonctionnement organique avéré.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *